Conflans Sainte-Honorine : le projet de mosquée piétine. Concertation avec les opposants au point mort.

Publié le par zebuloneuf

Echos du conseil municipal du 27 septembre 2010

Lu sur mediaseine: http://www.mediaseine.fr/Conflans-Sainte-Honorine sous la plume de Lotfi Hammoumraoui






La mosquée « Al-Qalam » verra-t-elle le jour à Conflans Sainte-Honorine ? Rien n’est moins sûr. Le projet porté par l’association « La Plume » peine à trouver les fonds nécessaires pour construire son lieu de culte.





Dispersés dans les communes avoisinantes pour exercer leur culte, les musulmans conflanais veulent ériger une mosquée dans leur ville. Ce projet, mené en concertation avec la mairie, n’est pas sans susciter l’interrogation des riverains et des élus.

Un terrain trouvé


Dans un premier temps, la mosquée « Al-Qalam » (« La plume », en arabe) a été envisagée sur un terrain situé dans le quartier des Hautes-Rayes. Cependant, face à une levée de boucliers de riverains et également à cause de l’ampleur du projet (initialement, il prévoyait avec la mosquée, la construction d’un cyber-café, d’une salle de classe et d’un espace de lecture), la Municipalité de Conflans Sainte-Honorine a finalement rétracté cette offre. La vente d’un terrain de 4000 mètres carrés, situé dans la ZAC des Boutries, est alors proposée à l’association pour un montant de 400.000 euros.

Cette vente était d’ailleurs inscrite dans les délibérations du conseil municipal du 27 septembre 2010. Mais faute de fonds suffisants, l’association a préféré repousser les termes de la transaction : « Nous sommes en relation avec la mairie pour mener ce projet à bien. Malheureusement, les fonds ne sont pas suffisants aujourd’hui pour conclure la vente du terrain » nous déclare Brahim Hamidi, vice-président de l’association La Plume.

"Une des plus grandes mosquées de France"

Comme dans bon nombre de villes françaises, le projet de construction d’une mosquée suscite quelques interrogations. Ainsi, l’opposition conflanaise reste sceptique sur son financement : « Le financement global de ce projet pharaonique n’est pas d’une grande transparence. On ne connaît rien de l’origine des fonds. On ne connaît rien non plus du type d’enseignement qui va être dispensé » déclare Jean-Florent Campion (NC), conseiller municipal d’opposition. « Les dimensions du terrain - 4000 mètres carrés - semblent disproportionnées par rapport au besoin des musulmans de la ville. Ce serait une des plus grandes mosquées de France. D’après les informations disponibles auprès des autorités musulmanes, les besoins de la ville de Conflans sont au maximum de 800 mètres carrés » poursuit-il.
Une association de défense de la laïcité a également vu le jour (ADLconflans) afin de pousser le maire « à vérifier la légalité du projet et la conformité avec les règles républicaines des activités qui y sont prévues » inscrit-elle sur son site Internet. Dans une pétition, l’association réclame également une concertation populaire ainsi qu’un audit cultuel, culturel et financier.
En France, plus de 2 000 lieux de culte musulmans sont recensés.
Lotfi Hammoumraoui
*****************************************************************************************
Sur le Salon Beige on peut lire cet article

28 septembre 2010
Conflans : une poignée de résistants s'oppose à à la mosquée

Une lectrice du Salon nous envoie ce témoignage :

Il y avait hier soir à Conflans-sainte-Honorine, une manifestation pour lutter contre l'implantation d'une mosquée. Nous étions une demi douzaine seulement face à une centaine de musulmans, dont des femmes en niqab, burka..., avec des pancartes "non à l'islamophobie"  "islam vaincra" etc.

L'association fondée pour lutter conte l'implantation d'une mosquée à Conflans a été mise en place par des personnes habitant Conflans.

Le maire PS Philippe Esnol est sorti pour nous traiter de fascistes."



Particulièrement intéressant ce commentaire frappé au coin du bon sens et plein de modération de raslec:

Répose à Nicolas qui déclare que l'ADL (ndlr: Association de Défense de la la Laïcité à Conflans) refuse la construction d'un lieu de culte.

En tant que membre de l'ADL je tiens à corriger cette inexactitude, l'ADL n'est pas opposée à la construction d'un lieu de culte, l'ADL pose la question de la légalité des activités d'enseignements qui vont avoir lieu dans le complexe dépendant de la mosquée.

Nous demandons à ce que soit vérifiée la doctrine qui va être diffusée car certaines organisations islamiques diffusent dans la population française les règles de la Charia et incitent leurs fidèles à les appliquer ce qui pose un problème évident de légalité et de sécurité ainsi qu'une violation des droits et libertés des citoyens (musulmans et autres).

Si dans la France d'aujourd'hui demander à ses élus de protéger ses concitoyens contre d'éventuels activistes politiques (la Charia est la partie politique de l'islam) suffit à se faire traiter de fascistes, il y a un vrai problème...

Si l'association la Plume n'a rien à se reprocher et n'entend pas diffuser ni enseigner la Charia pourquoi ne collabore-t-elle pas?

Site de l'ADL: http://adlconflans78.over-blog.com

********************************************************************************************************************************

L'avis de  Jean-Florent Campion élu d'opposition Nouveau Centre à Conflans à cette page: http://nouveaucentre.canalblog.com/

 

*****************************************************************************************************************************

Mise au point de l'ADL:

Des rumeurs comme quoi l’ADL serait un mouvement d’extrême-droite sont propagées par le Maire.

Une petite mise au point s’impose donc :

1)
L’ADL est composée de citoyens et n’est en aucun cas un mouvement d’extrême-droite, peut-être le Maire s’en serait-il rendu compte s’il avait pris la peine de nous rencontrer.

2)
L’ADL pose des questions précises au Maire, ce qui est le droit de tout citoyen, nous attendons toujours les réponses.

3)Traiter les gens de fascistes n’est pas une réponse.

M. Esnol semblant collaborer très étroitement avec l’association La Plume en vue de la réalisation du complexe musulman abritant la mosquée, il devrait donc être en mesure de nous expliquer le contenu de la doctrine de la dite association.

Pourquoi perdre son temps en invectives stériles et tenter de créer la discorde alors qu’il serait si simple de répondre aux légitimes inquiétudes de nos concitoyens en procédant à quelques vérifications ?

Nous voulons juste savoir si l’association La Plume va enseigner les règles de la Charia à ses fidèles.

Oui ou non ?
Pourquoi avez-vous un problème à répondre à cette question M. Esnol?

Il est grand temps que M. Esnol maire de Conflans rencontre l'ADL.  Pour lui faire connaitre l'avis de ses concitoyens il y a la nouvelle façon de voter.


Action SITA : imprimer, poster - La nouvelle façon de voterhttp://directdemocratie.wordpress.com





En bas de cette page on trouvera les coordonnées de la mairie:
http://www.mairie-conflans-sainte-honorine.fr/a-l-affiche/index.html

Quoi mettre dans votre enveloppe?
Votre prose personnelle pour inviter le maire à écouter ses concitoyens ou un copier/coller de tout ou partie de cet article. Un timbre ordinaire permettant l'envoi de 2 feuilles soit 4 pages on pourra compléter le courrier avec un des argumentaires qui figurent à cette page:

http://sitasecure.wordpress.com/2009/01/27/argumentaires-au-format-pdf-pour-les-imprimer-cliquer-sur-limprimante-dans-le-coin-superieur-gauche/

Commenter cet article

Gaulois et fier de l'être 21/10/2010 21:45


Il y a un bon moyen tout à fait légal pour que cette mosquée ne voit jamais le jour. Elle a été expérimentée à Séville, en Espagne, où une mosquée devait être construite.

Il s'agit d'aller en catimini enterrer une carcasse de porc dans le terrain en question, puis de le faire savoir par le bouche à oreille.

Dés lors, la mosquée ne pourra jamais être construite sur le terrain. En effet, il est strictement interdit de construire une mosquée sur un terrain souillé par la présence d'un cadavre d'animal
impur.

Nos amis sévillans ont trouvé la solution. A nous de nous en inspirer.....