Bon islam, vous avez dit bon islam! Mais grands dieux où le trouve-t-on ?

Publié le par zebuloneuf

Lettre ouverte à la sénatrice socialiste Bariza Khiari, qui ose parler d’un bon islam

Publié le 29 août 2011 par Hamdane Ammar - Article du nº 214
Tout d’abord, excusez mon audace, car j’ai beaucoup hésité avant de vous écrire, pour soulever le problème de l’Islam et pour répondre aux déclarations que vous avez faîtes sur la chaine de télévision parlementaire. En effet, vous avez dit qu’il y a une grande différence entre votre Islam et celui qui fait débat actuellement à travers le monde. Sachez Madame la Sénatrice, que je ne partage pas vôtre point de vue. Je crois savoir, si mes sources sont fiables, que vous avez les mêmes origines que moi : berbères. Eh bien, ouvrons les manuels d’histoire. L’Islam s’est propagé en Afrique du nord par l’épée et il a soumis nos ancêtres communs par la terreur, en appliquant à la lettre le Djihad. Sinon comment m’expliquer que Okba le conquérant était devenu le libérateur et Koceyla, le patriote, était devenu l’ennemi de son propre pays, passant aux oubliettes de l’histoire ? Qui se souvient du prince Koceyla en Algérie ? Personne, parce qu’il était Chrétien ! Mais une ville du sud algérien porte le nom d’Okba pour le glorifier. Qui dit mieux ?
Ce ‘valeureux’ chef musulman Okba, pour mieux humilier et rabaisser plus bas que terre nos ancêtres amazighs, à son retour dans son pays, emmena dans ses bagages 25.000 adolescentes berbères comme butin de guerre, séquestrées au cours de ses razzias qui furent vendues comme esclaves sexuelles sur les marchés de Damas. Et j’en passe mais sans oublier la diabolisation bien orchestrée de la Reine Kahina, par les envahisseurs de la Numidie qui perdure jusqu’à nos jours.
Quant au Coran, c’est l’auberge espagnole, on peut y faire le marché à la carte, suivant le goût et l’odeur du moment. La religion islamique est une vraie lessiveuse des esprits…
Madame la Sénatrice, et avec votre permission, évoquons le sort réservé à la femme en Islam. Et commençons par Mahomet, lui-même, ne s’est-il pas marié avec Aïcha, la gamine de neuf ans, alors qu’il en avait cinquante deux ou cinquante trois ? N’avait-il pas pris comme épouse Zineb, la femme de son fils adoptif Zaïd, après l’avoir contraint à se séparer d’elle, par un verset coranique ? Et combien d’épouses et de femmes esclaves, avait-il possédé durant sa vie ?…C’est une question que je me pose et que je vous pose et j’attendrai votre réponse pour aérer mon esprit embrouillé. Quant au statut de la femme, l’Islam a scellé son sort depuis 14 siècles. Il n’y a qu’à voir ce que les versets coraniques ordonnent en ce qui concerne le témoignage, l’héritage, la polygamie, le mariage, le divorce à son sujet…. N’est-il pas écrit dans le Coran : « les hommes sont supérieurs aux femmes parce que Allah leur a octroyé la supériorité sur elles. Par conséquent, il donne aux hommes le double de ce qu’il donne aux femmes. Les maris qui souffriront de la désobéissance de leurs femmes, peuvent les châtier : abandonner leur lit et même les frapper. Il n’a pas été légué à l’homme pire calamité que la femme. »
Arrêtons de nous voiler la face et de radoter que c’est un complot ourdi par nos ennemis que nous avons appris à ânonner haut et fort pour dédouaner l’Islam de la situation d’infériorité qu’il a infligé à nos mères, à nos épouses, à nos sœurs, et à nos filles depuis 14 siècles. Mais pour ma part, je crois que nous parlons de l’Islam sans connaître sa matrice, la bédouinité.
Je pourrai soulever d’autres questions qui fâchent, à l’exemple de l’esclavage qui est codifié par l’Islam, le sort des juifs et des chrétiens qui deviennent des dhimmis. Quant au sort du renégat, il est vite expédié, car il est du devoir de chaque musulman de lui couper la tête. On devient musulman par héritage et pour l’éternité… Où sont passés les droits de l’homme et où passée la liberté de conscience, de confession en territoires islamiques dont se gargarisent les intellectuels musulmans confortablement installés en Occident, terre par excellence des Infidèles, qui squattent à longueur d’année certains plateaux de chaînes de télévisions avec la complicité des journalistes en quête d’audimat ?
Mais moi, j’ai des trous de mémoire, excusez-moi, j’ai oublié qu’il y a une vraie douceur de vivre en terre Chrétienne mille fois mieux qu’à la Mecque. Alors de grâce, ces censeurs de conscience qui croient dur comme fer que l’Islam est humaniste, pourquoi s’accrochent-ils contre vents et marrées à demeurer en Occident alors qu’ils seraient mieux lotis en terre d’Islam pour adorer Allah en toute quiétude sans qu’ils soient gênés par le comportement immoral des Occidentaux comme ils ne cessent de le radoter, aux pays du porc et du vin? Quant à moi, je les invite à me rejoindre dans l’enfer de l’arabo-catastrophisme, je les y attendrai avec du lait et des dattes tout en leur souhaitant la bienvenue au club des damnés de la terre, car de Tanger jusqu’à Djakarta, je n’aperçois qu’aliénation culturelle, haine, sous-développement, misère et désolation.
J’arrête de divaguer mais pas avant de vous avoir dit, Madame la Sénatrice, que la femme n’a pas le droit de fouler le paradis où elle sera remplacée par les houris. Heureux le musulman qui accédera au ferdaous, le jour du jugement dernier, car il aura à sa disposition soixante douze houris et des rivières de vin ( verset coranique).
Et je vous défie de m’apporter les arguments contraires. Arrêtez de faire de la manipulation, car tôt ou tard la vérité éclatera et les Français de gauche découvriront le vrai visage de cette religion basée sur les mensonges, l’exclusion et la barbarie quand ils seront devenus des dhimmis mais ce jour-là, il sera trop tard.
Veuillez agréer, Madame la Sénatrice, l’expression de ma haute considération.
Hamdane Ammar

Commenter cet article

voyance gratuite en ligne par mail 06/06/2016 18:12

Génial ! Merci pour cet article, comme d’habitude très complet et vraiment pertinent !

Cha 15/12/2011 05:12

Bonjour,

Malgré vos grossières erreurs, je souhaite quand même saluer votre ouverture aux commentaires, à l’inverse de vos amis de Riposte Laïque qui font dans le monologue.

Effectivement l’islam s’est propagé par l’épée en Afrique du Nord, mais ce que vous oubliez c’est que c’était la norme à l’époque et que les conquérants passés ne faisaient pas dans la dentelle. Ce
furent les armées byzantines qui étaient visées, ou peut-être oubliez-vous la présence de ces conquérants ?

Et ils n’étaient point réputés pour leur humanisme, et je vous rappelle que la religion chrétienne n’a pas de loi de guerre ni de commandements politiques en ce sens, par conséquent, le gouverneur
est libre de faire ce que bon lui semble, et voyez la barbarie qui y régnait ! Comparez l’esclavage sous l’islam et l’esclavage sous les Byzantins…

L’islam est venu mettre un terme à leur règne et les habitants chrétiens ont toujours vécu avec les habitants musulmans, jusqu’à ce jour.

Voyez aussi ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Afrique_romaine et ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Mercenaires.

Lisez attentivement, même si c’est long et constatez plusieurs faits, notamment le fait tribal, les tribus Berbères ont connu plusieurs soulèvements contre à peu près tous les conquérants.

Autre point concernant les révoltes avec les Berbères sous le règne musulman, ils n’étaient pas musulmans à cette époque, et comme tout peuple colonisés, ils se révoltèrent mais cherchez bien à
propos de Musa ibn Nusayr, il leur avait fait venir l’islam par l’enseignement et ils se convertirent. Lors de la conquête de l’Andalousie, un des plus hauts généraux, Tariq ibn Ziyad était
Berbère, cherchez l’erreur : si le peuple ne s’était pas converti par conviction, je doute qu’un de leur général aurait été en tête pour la conquête de l’Espagne !

Cherchez sur Wikipédia en anglais et utilisez une traduction si nécessaire, les articles sur ces deux grands hommes sont assez intéressants.

Concernant les captives, c’était le résultat habituel lors de guerre, mais les condition de l’esclavage en islam sont beaucoup plus souples que dans tout autre empire conquérant, comparez donc.

Bon pour le sort de la femme en islam, c’est un sujet traité en long et en large, vous pouvez trouver de bon articles sur maison-islam.

Par contre je refuse de fermer les yeux sur les mensonges que vous proférez sur le Prophète Muhammad. Zainab, hésitait d’épouser Zayd en raison de son statut et en raison de coutumes
pre-islamiques, mais il était très apprécié pour ses qualités morales donc Muhammad insista et le mariage eut lieu. Mais le mariage fut un échec et Zayd divorça. Article intéressant :
http://en.wikipedia.org/wiki/Zaynab_bint_Jahsh

Pour ce qui est de la liberté de religion en islam, lisez maison-islam et aussi http://en.wikipedia.org/wiki/Covenant_of_Umar_I et http://en.wikipedia.org/wiki/Pact_of_Umar_II

Je vous rappelle également que la misère et le désordre qui règnent dans les pays à population musulmane actuels vient de l’ère post-coloniale. Colonies de qui ? De l’Occident qui laissa en cadeau
aux peuples des dirigeants corrompus à la botte des intérêts occidentaux. De nombreux pays d’Afrique et d’Amérique du Sud sont chrétiens, est-ce la faute au christianisme s’ils sont en voie de
développement ou pauvres ? Un peu de bon sens !

Comble, l’immigration a aussi été encouragée par les dirigeants occidentaux qui en avaient besoin, et on ose reprocher à leur descendance de l’ouvrir sur des questions qui fâchent, à l’heure
actuelle ?

Drôle de vision de la démocratie ! Sachez également que l’islam se réveille à la chute des dirigeants tyranniques (et pour la plupart peu islamiques), ne voyez-vous donc pas ? Si personne ne
l’ouvrait c’est qu’ils ne le pouvaient, et pas à cause de l’islam ! L’Arabie Saoudite est un cas à part mais le pays est assez tranquille, voudrait-on une révolte alors que le peuple vit en paix ?
Ils ont le droit de vivre comme ils l’entendent.

A noter que l’islam interdit la révolte (dont on connait les atrocités, il s’agit de la révolte armée), mais autorise le dialogue et un tyran doit se voir rappeler les droits de son peuple. Aucun
pays n’est totalement islamique, ça ne sert donc a rien de jeter la pierre sur l’islam, au contraire cette religion sera vecteur de développement, voyez la Turquie, la Malaisie, les pays du Golf
(même si je connais les arguments-type vus et revus) et l’Iran, et osez encore parler de misère.

Nicolas 14/09/2011 18:36


C'est tellement simple que je me demande pourquoi nos dirigeants fort éduqués ne le comprennent pas. De la lâcheté peut-être.