Sauver 2 coptes égyptiens faussement accusés de meurtre

Publié le par zebuloneuf

Nous devons organiser une campagne visant à mettre en lumière cette affaire. Nous pouvons commencer par écrire aux ambassades égyptiennes dans notre pays, et de faire connaître l'histoire sur nos blogs, sur les forums et par e-mail à des amis et des contacts. 

« Voix des Coptes » nous a fait parvenir cet appel au secours :

English version on Vigilant Freedom http://www.ymlp.com/msg.php?id=aitpkoxmnnn

Deutch (Politically Incorrect): http://www.pi-news.net/2008/11/briefaktion-fuer-koptische-christen-in-aegypten

Version en français:

Deux innocents Coptes qui sont faussement accusés d'avoir assassiné l'un des
Arabo-musulmans,  assaillants du « Monastère Abu Fana »  en Mai dernier ont été
emprisonnés, torturés et ont été envoyés dans un camp de détention de manière injuste.
Bien que les deux hommes aient été libérés sous caution  la semaine dernière, en attendant leur procès, ils n'ont pas encore quitté la  prison.

Leur avocat de la défense Mr.Zakary Kamal est en train d’envoyer un  SOS urgent à toutes les organisations des droits humains pour sauver ces deux hommes innocents, car il craint pour leurs vies dans le camp de détention de ‘new Valley’ à la frontière du Soudan. Les familles des deux hommes sont maintenant engagées dans un sit-in au Diocèse Copte à Mallawi en Haute Egypte..

L'avocat de la défense a déclaré que la police de sécurité avait fait subir aux deux hommes des chocs électriques  8 heures par jour sur une période de trois jours, afin de les obliger à faire un faux témoignage contre les moines du «  Monastère Abou Fana ». La police voulait leur faire dire que les moines étaient en possession d'armes qu'ils avaient utilisées au cours de ces attaques en Mai. En dépit de la poursuite des actes de torture, les deux hommes ont refusé de témoigner à tort contre des moines innocents.

Les accusés Coptes, M. Refaat et son frère Ibrahim, qui travaillent comme entrepreneurs locaux du batiment ont été faussement et injustement accusés d’avoir prémédité le meurtre d'un arabe musulman faisant partie du groupe d'environ 60 assaillants qui ont attaqué le « Monastère Abu Fana », Le rapport du laboratoire criminel a confirmé que la balle qui a tué la victime est arrivée par l'arrière de  l'épaule gauche et est sortie par son mamelon gauche, alors qu’un des deux hommes  à ce moment-là conduisait un tracteur qui venait de très loin dans la direction opposée empêchant qu’il puisse être considéré comme suspect. Quant à l'autre frère il était à des  kilomètres d elà. En outre le canon qui a tiré la balle mortelle provient d'un fusil qui a été trouvé dans la main de M. Abdullah, le fils du cheikh Samir Abu Louly, le principal suspect dans l'incitation aux attaques sur le monastère.

Tous les Arabes assaillants impliqués ont été confrontés à de multiples accusations criminelles
y compris l'enlèvement et la torture de trois moines et d’une quatrième personne, d’avoir attaqué le monastère en causant des dommages à l'Eglise et à d'autres biens. Cependant ils ont été libérés sans qu'aucune charge que ce soit ne soit retenue contre eux.

Toutefois, bien que les Arabes sachent tous que le tueur n'est pas l'entrepreneur copte ou son frère, ils ont tenté d'extorquer  £ 5000000 égyptiennes à l'Église copte orthodoxe en échange de leurs  témoignages en faveur des deux Coptes. Ces demandes ont été faites au cours de réunions officieuses de  ‘réconciliation arabe’. Certains membres du Parlement égyptien ont également assisté à ces réunions et ont exigé des frais d'intervention!! Cependant ces réunions ont échoué car l'Eglise n'est pas en mesure de succomber à ce chantage.

« Voix des Coptes » et Kamal avocat de la défense font appel à tous les défenseurs des droits humains, les gouvernements et les politiques, les gens qui croient en l'homme  et au respect de l'être humain pour  intervenir d'urgence afin de sauver ces deux hommes innocents, non seulement de  la torture possible en détention mais aussi d’une mort éventuelle parce que nous avons peur d'éventuelles atteintes à leurs vies.

.
Voix des Coptes - Dott. Arch.Ashraf Ramelah- Associé AIA-
www.voiceofthecopts.org

Président


ACTION
On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International :  une lettre, dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu )

Oubliez les courriels : ils n’ont, littéralement, aucun poids.

Quoi mettre dans les envloppes?

Dans les enveloppes on mettra l'article ci-dessus (fichier du navigateur-->aperçu avant impression---> imprimer) qui tient en une page en choisissant une bonne échelle. Au verso de cette page on pourra imprimer un dessin de Steph Bergol comme celui-ci : http://coranix.org/stephbergol/jesumomo.htm

ou un des argumentaires de cette page  : http://coranix.org/action/presentation_islam.htm
et ajouter au courrier, en deuxième feuille le recto-verso de présentation de l'islam :
http://www.coranix.org/action/presentation_islam.pdf
Un timbre ordinaire est suffisant pour 2 feuilles=4 pages.

Les destinataires des courriers :

  On trouvera l'adresses des ambassadeurs d'Egypte  à cette page:

http://www.touregypt.net/usconsulates.htm


Le président de la République Française dont l'adresse est à cette page : http://www.elysee.fr/ecrire/

(pas d'affranchissement, c'est gratuit)


Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même.

Commenter cet article

kitty 28/11/2008 23:37

message reçu :)
et bravo pour le didacticiel.