Fac de Montpellier : une enseignante en difficulté ....

Publié le par zebuloneuf

nous relayons cette action SITA lancée sur le site bivouac-ID


 Une action à mener en continu pendant quatre mois : 16 octobre 2008 - 16 février 2009

Fac de Montpellier : une enseignante en difficulté après avoir refusé le voile islamique dans sa classe

Fac de Montpellier : une enseignante en difficulté après avoir refusé le voile islamique dans sa classe

Le Figaro rapporte la nouvelle AFP suivante à la date du 16 octobre. La avait été saisie fin 2007 et début 2008, (…) de deux réclamations émanant d’étudiantes de Montpellier 1 portant le foulard islamique et estimant être victimes de discriminations fondées sur leurs convictions religieuses de la part d’une enseignante d’espagnol. Le professeur, après avoir fait part de ses convictions laïques, aurait demandé à ces étudiantes de se présenter sans voile aux cours. Devant leur refus, l’enseignante les aurait ignorées, leur aurait interdit d’intervenir et, en cas de contestation, invitées à ne plus venir voilées.

(…) La rappelle que la loi de mars 2004 encadrant le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse, ne porte que sur les écoles, collèges et lycées de l’enseignement public, mais ne s’applique pas à l’université.
La cite aussi le code de l’éducation, dont un des articles stipule que “les étudiants disposent de la liberté d’expression”, en veillant à ne porter atteinte ni aux cours ni à l’ordre public.
Si les étudiantes ont contesté les propos du professeur, c’est qu’ils étaient “en contradiction manifeste avec les principes élémentaires du respect des convictions religieuses” et apparaissent comme une provocation. (…)

Lisez l’article en entier sur le site du Figaro en cliquant ici

A vous de jouer maintenant. Nous vous proposons cette action SITA que nous adresse un lecteur du blog :

Prenons la à son propre piège : elle donne un délai de quatre mois à l’université de Montpellier 1 (droit, économie) pour réagir, donc nous avons ce délai (16 octobre 2008 - 16 février 2009) pour approvisionner l’université en munitions Anti- avec la méthode Amnesty International-SITA : une lettre, dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu )Quand la va repointer son nez, ils vont se prendre le tir de barrage sur le coin de la tronche, ça va leur faire tout drôle.Quoi donc envoyer comme munitions à l’université de Montpellier 1 ?

La a commis “l’erreur” de ne pas pouvoir faire autrement que de mettre le doigt dans l’engrenage de la réalité incontournable en estimant OFFICIELLEMENT que la burqa porte «atteinte aux valeurs républicaines» :
Voir l’article du Figaro http://tinyurl.com/4jl63w

La ministre Fadela Amara estime quant à elle, dans ce même journal, que «le voile et la burqa c’est la même chose».
Voir l’article du Figaro http://tinyurl.com/4qhp5o

A partir de ces deux déclarations, les gens de l’université de Montpellier 1 arriveront à la conclusion logique qui s’impose naturellement, et que même les gens de la ne pourront pas contredire :
«le voile porte atteinte aux valeurs républicaines».
Et son corollaire :
«l’islam porte atteinte aux valeurs républicaines».

Mais encore faut-il mettre sous le nez des universitaires de Montpellier 1 ces deux déclarations l’une à la suite de l’autre, faute de quoi ils ne pourront pas à leur tour les mettre sous le nez des néo-inquisiteurs de la .

Donc imprimer la première page de l’article du Figaro sur la burqa qui porte «atteinte aux valeurs républicaines», sur une seule page (un recto).
Cliquer sur l’icône “Imprimante” de l’article du Figaro pour avoir une mise en page pleine largeur.

Au dos imprimer de même la première page de l’article de ce même Figaro titrant sur la déclaration de Fadela Amara «le voile et la burqa c’est la même chose».
Cliquer de même sur l’icône “Imprimante” de l’article du Figaro pour avoir une mise en page pleine largeur.

Voilà, les deux déclarations sont maintenant l’une à la suite de l’autre, et ce ne sont pas des déclarations de français de souche racistes d’Ekstraimdroate mais celles du patron de la et d’une ministre issue de l’immigration arabo-musulmane !

Il ne reste plus qu’a transmettre à l’université en signe de soutien à la prof d’espagnol victime de la néo-inquisition.

Un timbre tarif 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles.
Donc rajouter une première feuille expliquant à propos de quoi vous envoyez ces deux articles, en imprimant :

- au recto : le présent article (il rentre sur une seule page)
- au verso : un dessin de Steph Bergol au choix résumant bien la problématique du voile
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/drapisla.htm
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/voile.htm
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/templier.htm
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/voilesang.htm

On trouve l’adresse postale de l’université de Montpellier 1 sur la page
http://www.univ-montp1.fr/l_universite/contacts

Si vous êtes un adepte de la stratégie de la dissuasion épistolaire, vous pouvez envoyer ce même courrier à la .
Leur adresse postale est sur la page d’accueil de leur site http://www.halde.fr

Vous pouvez éventuellement recenser vos actions sur le sitathon.blogspot.com pour encourager d’autres internautes à agir de même.

A vos imprimantes !

Commenter cet article

- 14/12/2008 20:53

Courrier fait mais au lieu de l'envoyer au service communication je l'ai envoyé à la Présidente de l'université car je préfère que plusieurs personnes soient prévenues plutôt qu'une seule personne (le service communication) ne reçoive des quantités de fois le même courrier.

Adresse utilisée :
Université Montpellier 1
Mme la Présidente de l'Université
Dominique Deville de Périère
5 bd Henri IV - CS 19044
34967 Montpellier Cedex 2

Pour envoyer ce courrier à d'autres membres de l'université chercher une personne ici :
http://www.univ-montp1.fr/l_universite/la_presidence/l_equipe_de_direction
Prendre juste l'adresse précédente et remplacer le nom du destinataire.